Le Rehazenter participe au projet CONTRAST

L'accident cérébrovasculaire (AVC) touche 1 personne toutes les 5 secondes dans le monde. Elle entraîne des difficultés cognitives comme un manque d'attention ou de mémoire, des difficultés de langage, voire de graves handicaps physiques. Ces effets tendent à accroître la dépendance des patients envers les autres, et cette perte d'autonomie peut conduire à la dépression. Le projet CONTRAST « Contrast Cognitive Enhancement Training for Successful Rehabilitation After Stroke » développe un outil de réhabilitation neuropsychologique compréhensible, qui pourra être utilisé dans la phase subaiguë, ainsi qu’au domicile du patient.
En collaboration avec l’Université de Luxembourg, le CNRFR/REHAZENTER est partenaire clinique dans le projet européen CONTRAST.

back