L’unité d’exploration neuromusculaire permet d'étudier le système nerveux central et périphérique, les muscles et la jonction neuromusculaire (contact entre le neurone et le muscle). Les examens réalisés ne nécessitent pas de préparation particulière et durent environ une demi-heure, parfois une heure pour une exploration complète.

L’évaluation s’appuie sur différentes techniques :
L'électromyographie s'effectue en utilisant des électrodes qui sont placées à la surface du corps, constituées parfois de fines aiguilles positionnées dans le muscle que l'on désire étudier. Cet examen permet de détecter l'activité musculaire spontanément, au repos ou au moment de l'activité du muscle. Le tracé qui est obtenu est appelé « électromyogramme »
Les épreuves de stimulo-détection permettent de mesurer la vitesse de conduction des fibres nerveuses sensitives ou motrices, de détecter et de localiser, au sein du système nerveux central ou périphérique, la lésion suspectée.
Les potentiels évoqués sensitifs ou moteurs sont des techniques de stimulo-détection qui apportent une vue d’ensemble du ou des niveaux de dysfonctionnement du système nerveux central et/ou périphérique.

Les indications des explorations neurophysiologiques : ces examens sont indiqués devant une suspicion d’affection neuro-musculaire, essentiellement en présence d'une paralysie mais aussi d’un trouble de la sensibilité. Les examens orientent le diagnostic dans les champs variés de la neurologie, de l'orthopédie, de la neuro-chirurgie, de la rhumatologie, de la réanimation, de l’urologie et de la médecine physique et réadaptation ;

L’objectif premier de cette unité d’exploration est d’optimiser nos propositions de traitement et de revalidation fonctionnelle par le biais d’un diagnostic et d’un décodage précis de l’affection neuro-musculaire.