Selon l’OMS " La réadaptation constitue l’ensemble des mesures ayant pour objet de rendre au malade ses capacités antérieures et d’améliorer sa condition physique et mentale, lui permettant d’occuper par ses moyens propres une place aussi normale que possible dans la société".
L’ergothérapie intervient tout au long du processus de rééducation, de réadaptation, et de réinsertion des personnes en situation de handicap.
L’ergothérapie utilise des modalités pratiques individuelles ou en groupe afin d’obtenir une méthode de traitement actif.
Pour cela elle adapte et elle se sert :

  • Des techniques artisanales et/ou professionnelles.

Elle fait appel aux aptitudes créatrices des patients. L’ergothérapie utilise l’activité comme moyen thérapeutique.
Elle vise plus particulièrement à développer et/ou à maintenir les compétences, les capacités, les fonctions de la personne qui forment la base du savoir-faire.
Elle cherche ainsi à limiter les tendances du handicap à s’aggraver, et ainsi à établir des conditions qui permettront plus d’autonomie dans les domaines PROFESSIONNELS.
Dans les suites de rééducation (réentrainement de la force, réintégration de la partie du cops lésée, adaptation...) nous veillons à :

  • Rééducation du geste professionnel
  • Entraînement des fonctions déficitaires

Les évaluations fonctionnelles pour une reprise professionnelle et les évaluations des capacités résiduelles de travail.
Ensuite dans un objectif de prévention professionnelle en fonction des gestes à accomplir
Nous effectuons des visites professionnelles pour des évaluations, des adaptations du poste de travail. Les séquelles envisageables impliquant soit l’adaptation du poste de travail (propositions d’aménagements de l’environnement...) soit la modification du poste de travail.
Si l’atteinte laisse présager une récupération fonctionnelle. Nous mettons alors en place une rééducation visant à améliorer les fonctions déficitaires et / ou une réadaptation visant à développer les capacités restantes. Ceci a fin de retrouver un geste professionnel adéquat, d’acquérir force ou endurance et d’accéder à l’autonomie nécessaire au poste.