SNOEZELEN

Snoezelen est un néologisme d'origine Néerlandaise résultant de la contraction de deux verbes : Snuffelen et Doezelen

Snuffelen C'est fureter, expérimenter, explorer. Cet état demande une ouverture aux objets, aux autres. Cela suggère également des déplacements intentionnels ou des envies de découvertes. Cela donnent aux personnes les moyens de sentir, de ressentir à travers tous les sens, tant extéroceptifs de la vue, du goût, du toucher, de l'odorat, de l'audition qu'intéroceptifs des muscles, des os, des tendons, des viscères par des girations, des vibrations. Cette dimension exploratoire n'est possible, n'est vécue pleinement qu'après avoir été bercé dans cet état de sécurité et de douceur qu'est le « doezelen »

Doezelen Induit un état de bien-être, de douceur et même de somnolence. Quand on met les personnes dans des conditions de bien-être, de détente, de sécurité, elles seront beaucoup plus propices à une ouverture sensorielle et relationnelle. Ce ne sera jamais en état de stress, d'angoisse, de souffrance, qu'il y aura ouverture. Les personnes seront alors plus préoccupées à se défendre par rapport aux agressions extérieures et se refermeront comme des huîtres.

Lorsque l'on crée un snoezelen , il est important que les deux dynamiques soient présentes afin que les personnes puissent faire des allers retours afin de trouver leur sécurité.

D'une manière générale, disons que le Snoezelen propose à la personne, un moment de rencontre, de détente, de confort et de sécurité tout en lui permettant de faire, selon son propre rythme, l'expérience de diverses stimulations sensorielles parfois très simples. La démarche snoezelen est souvent , mais pas nécessairement organisée dans un local spécialement aménagé, dans une ambiance calme et chaleureuse où les stimulations sensorielles sont variées.

Le snoezelen est une proposition d’expériences sensorielles variées vécues dans une atmosphère de confiance et de détente, favorisant la stimulation des sens primaires.

C’est un lieu de convivialité, de respect mutuel, d’écoute. C’est aussi un lieu où l’on peut ne rien faire ! Le thérapeute peut être là pour rassurer le patient juste par sa présence.

Lorsque le bien-être de la personne est assuré, on peut favoriser la découverte de l’environnement direct.

Nous allons encourager la personne

  • à réagir aux stimulations sensorielles (tactiles, olfactives, visuelles, auditives, vestibulaires, proprioceptives). Chaque sens étant travaillé séparément.
  • à communiquer de façon verbale ou non verbale
  • à initier des mouvements dans différentes positions
  • à favoriser les jeux moteurs.

Qui vient dans la salle de snoezelen ?
Les personnes en éveil de coma, traumatisées crâniennes, hémiplégiques, anoxiques.
Dans cette salle, le travail est lié à la personne et non à une pathologie.
La prise en charge dans le snoezelen se fait sur prescription médicale au même titre qu’une autre séance de rééducation.
La thérapie s’effectue en individuel avec la personne. Celle-ci est dirigée soit par une ergothérapeute, une psychomotricienne, une orthophoniste ou une neuropsychologue selon les objectifs thérapeutiques prescrits par le médecin.